mercredi 23 septembre 2015

Références bibliographiques sur le Café de la Régence et les échecs

Mise à jour de cet article le jeudi 17 mars 2016

Suite à un commentaire posté sur ce blog (voir cet article) il m'a semblé intéressant de regrouper au sein d'un seul article tous les documents écrits liés au Café de la Régence que l'on peut trouver sur internet.

Si vous avez du courage vous pourrez essayer de déchiffrer la notation des parties dans ces différents ouvrages. Avec un peu d'habitude ce n'est pas si compliqué que cela.
Mention spéciale à la notation complexe inventée par Lionel Kieseritzky qui ne survivra pas à son auteur.

Cet article évoluera au gré de mon temps libre, de mes découvertes et de celles que vous me soufflerez. Notez qu'il n'y a pas que des livres sur le jeu d'échecs...

A ce jour il me semble que presque toutes les revues françaises du jeu d'échecs du XIXe siècle sont en ligne à l'exception de "La Stratégie". Il est possible de consulter la collection complète de la revue "La Stratégie" à la BNF, mais je ne l'ai pas encore trouvée sur internet (si toutefois elle s'y trouve !).

La plupart des documents sont en ligne sur Google Book, mais leur recherche n'est pas aisée.
Après avoir cliqué sur un lien ci-dessous, il vous suffit ensuite de cliquer sur "Aperçu du livre" pour en voir l'intégralité.


1749
"Analyze des Echecs : Contenant une Nouvelle Methode Pour apprendre en peu de Tems à fe Perfectioner dans ce Noble Jeu. Par A.D. Philidor"
Il s'agit de la première édition du célèbre manuel de Philidor, à Londres en 1849.

1775
Traité théorique et pratique du jeu des échecs, par une société d'amateurs - 1775
Ce livre connaitra plusieurs éditions.
Le traité est en vente au "Caffé de la Régence, Place du Palais-Royal".
Ce livre critique vivement et ouvertement l’œuvre de Philidor notamment dans son introduction :
"M. Philidor a suivi une toute autre méthode, ou plutôt il est le premier qui ait essayé d'en donner une pour analyser ce jeu (...) mais en rendant tout l'hommage qui est dû au plus grand Joueur de l'Europe on se permettra d'observer ici que nombre de parties qui composent son traité sont plus instructives que correctes, et que les assertions sur le gain ou la perte forcés de ces parties, sont souvent hasardées et démenties par la combinaison et l'expérience".

1821
Des colonies ; particulièrement de la Guyane Française - 1821, par Saint-Amant
Le premier livre de ce grand joueur Français du XIXe siècle.
En 1846 dans sa revue "Le Palamède", Saint-Amant indique que c'est en 1820 qu'il découvre le jeu d'échecs à l'occasion de son séjour à Cayenne comme secrétaire du Gouverneur de la Guyane, Pierre-Clément de Laussat. Saint-Amant a une vingtaine d'année, il s'agit donc d'une découverte tardive du jeu d'échecs.

1833
Nouveau traité du jeu des Échecs - 1833 - Par La Bourdonnais
Un traité qui a été critiqué comme n'étant pas digne du champion qu'était La Bourdonnais.
Ses contemporains jugeaient celui-ci très inférieur au livre de Philidor, l'Analyse des Échecs.

1836 
Le Palamède, revue mensuelle des échecs - Année 1836
Rappelons que la revue "Le Palamède" a été créée par La Bourdonnais et Joseph Méry.
Il s'agit de la première revue du monde entièrement dédiée au jeu d'échecs, même si après elle évoluera un peu en incluant d'autres jeux.

1837
Le Palamède, revue mensuelle des échecs - Année 1837

1838 & 1839
Le Palamède, revue mensuelle des échecs - Année 1838 et année 1839
La Bourdonnais est malade et sa revue n'a plus de parution régulière.
1840
Traité du Whiste - 1840 - Par Deschapelles.
Notez le "e" final au mot Whist (jeu de cartes proche du Bridge). 
C'est Deschapelles lui-même qui francisa le mot anglais.
Il s'agit du deuxième tome d'une œuvre initialement prévue en trois tomes. 
Seul ce deuxième tome a été imprimé. Deschapelles n'y parle pas du jeu d'échecs, mais ce livre est intéressant pour cerner le personnage et sa façon de penser.

Correction du 21 janvier 2016 - Voir cet article au sujet du livre de Deschapelles.

1841 & 1842
Le Palamède, revue mensuelle des échecs et autres jeux - Fin d'année 1841 et année 1842
Notez que la revue est publiée le 15 de chaque mois. Le 1er numéro de cette nouvelle série date en fait du 15 décembre 1841. La revue est reprise par Saint-Amant.

1843
Le Palamède, revue mensuelle des échecs et autres jeux - Année 1843

1844
Le Palamède, revue mensuelle des échecs et autres jeux - Année 1844
Méthode pour apprendre seul la marche des échecs et la règle de ce jeu - 1844 - Par Claude Vielle.
La KBN indique 1850 pour ce document, mais je l'ai trouvé et consulté à la BNF avec une date de 1844, d'où mon choix.
Claude Vielle est selon moi le propriétaire le plus important de l'histoire du Café de la Régence.
C'est lui qui permet la renaissance du lieu en août 1855 après la destruction de son établissement du fait des travaux de la place du Palais-Royal.

1845
Le Palamède, revue mensuelle des échecs et autres jeux - Année 1845

1846
Le Palamède, revue mensuelle des échecs et autres jeux - Année 1846
Cinquante parties jouées au Cercle des Échecs et au Café de la Régence - 1846 - Par Lionel Kieseritzky. Avec la notation si particulière inventée par Kieseritzky.
En 1846, le Cercle des Échecs de Paris se trouve au premier étage du Café de la Régence.

1847
Le Palamède, revue mensuelle des échecs et autres jeux - Année 1847

1848
Le drame des Tuileries après la Révolution du 24 février 1848 - Par Saint-Amant
Saint-Amant joue un rôle historique lors de la Révolution de février 1848.
"Allez sauver les Tuileries" lui lance Lamartine, membre du gouvernement provisoire.
En février 1848, Saint-Amant a sa boutique de vente de vin en gros à proximité du Café de la Régence et donc également du Palais des Tuileries.
Le gouvernement provisoire lui donne la mission d'éviter le pillage du Palais des Tuileries, ce qu'il fera avec détermination en tant qu'officier de la Garde Nationale. Et c'est sans doute avec amertume qu'il apprendra l'incendie qui ravagea le Palais des Tuileries en 1871 lors de la Commune de Paris.


La Loi du Peuple, par les citoyens Deschapelles et O'Reilly - 1848
Ce fascicule est édité après la mort de Deschapelles (27 octobre 1847) et après la Révolution de février 1848 qui chasse Louis-Philippe.
Ce livre tombe à point en cette période post-révolutionnaire de chasse aux sorcières pour montrer au combien Deschapelles (et son ami O'Reilly) étaient de bons républicains... à qui veut bien les croire.

1849
La Régence - Journal des échecs - Année 1849 
Avec l'arrêt du Palamède de Saint-Amant, il faut attendre plus d'un an avant que n'émerge une nouvelle revue consacrée au jeu d'échecs. Lionel Kieseritzky en sera le principal rédacteur. Il sera à l'origine d'une méthode de notation des parties (complexe) qui fera polémique et sera mal acceptée.
1850
La Régence - Journal des échecs - Année 1850

1851
La Régence - Journal des échecs - Année 1851 
La revue s'arrête cette année-là et reprendra peu après l'installation du Café de la Régence en 1855 à sa nouvelle adresse.

1852
Almanach des échecs - 1852

1854
Voyages en Californie et dans l'Orégon  - 1854 par M. de Saint-Amant
Après la Révolution de 1848, le gouvernement de la Seconde République l'envoie en Amérique où il y restera près de deux années (1851 et 1852). Ce livre relate son "exploration" notamment à la recherche d'or. Rappelons que le coup d'état du futur Napoléon III le 2 décembre 1851 met un terme à cette éphémère République.

1855
Le vin de Bordeaux, promenade en Médoc - 1855, par Pierre-Charles Fournier de Saint-Amant
Saint-Amant, successeur malheureux de La Bourdonnais, avait plusieurs cordes à son arc.
Contrairement à son grand prédécesseur, Saint-Amant n'est pas un joueur d'échecs professionnel et c'est doute pour cela qu'il perd son match contre l'anglais Staunton en 1843.
Il écrit ce livre en 1855 après avoir été négociant en vin durant une quinzaine d'années.
Son magasin de vente en gros était situé à une centaine de mètres du Café de la Régence, rue Saint-Thomas du Louvre (rue détruite lors des travaux de la place du Palais-Royal).
Saint-Amant fut aussi officier de la Garde Nationale en jouant un rôle important en 1848 en sauvant les Tuileries, mais il fut également explorateur, chercheur d'or en Amérique, inventeur et homme de lettres !

1856
La Régence - Journal des échecs - Année 1856
Suite aux travaux de la Place du Palais Royal, le Café de la Régence a changé d'adresse.
En août 1855 il s'installe au 161 rue Saint-Honoré.


1857
La Régence - Journal des échecs - Janvier 1857
Il semble que la revue s'arrête au début de l'année 1857.
Un an et demi plus tard, en septembre 1858, Paul Morphy arrive à Paris pour défier les plus forts joueurs du Café de la Régence.

1858
Traité complet, théorique et pratique sur les fins de partie au jeu des échecs.
Par Jean Preti, Paris 1858.
Jean Preti, grande figure du Café de la Régence au milieu du XIXe siècle, est le fondateur de la célèbre revue La Stratégie en 1867.

1859
Paul Morphy, The Chess champion - 1859 par Fréderick Edge, secrétaire de Paul Morphy.
à noter que ce livre (indispensable pour connaitre Morphy) est en anglais.
Les chapitres 7 à 16 sont consacrés à sa première visite à Paris en fin d'année 1858 et début 1859.

1860
La Régence, revue spéciale des échecs - 1860, par Paul Journoud.
Consulter la biographie de Paul Journoud sur le site "Héritage des Échecs Français".

1861
La Nouvelle Régence, revue spéciale des échecs - 1861
Paul Journoud devient propriétaire de la revue et doit en changer le nom.

1862
La Nouvelle Régence, revue spéciale des échecs - 1862
Stratégie raisonnée des ouvertures du jeu d'échecs - Paris 1862, par l'abbé Durand, Louis Metton et Jean Preti

1863
La Nouvelle Régence, revue spéciale des échecs - 1863
La revue connait quelques difficultés pour subsister.
Elle cesse sa parution au début de l'année 1864.

1864
La Nouvelle Régence, revue spéciale des échecs - janvier à avril 1864

1867
La Stratégie - 1867
La première année de cette revue d'échecs exceptionnelle fondée par Jean Preti.
Avec Le Palamède, il s'agit d'un monument des échecs français qui subsistera jusqu'en 1940.
A ce jour (mars 2016) et à ma connaissance, seules les années 1867 et 1868 sont disponibles sur internet. Pour consulter tous les numéros vous devez vous rendre par exemple à la Bibliothèque Nationale de France.


1868
La Stratégie - 1868

1871
Stratégie raisonnée des fins de partie du jeu d'échecs - Paris 1871 & 1873, par l'abbé Durand et Jean Preti
à noter que cet ouvrage sur Google Book comporte les deux tomes de 1871 et 1873.
La gravure ci-dessous est issue de ce livre.
L'abbé Durand et Jean Preti

à suivre...

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire